Rechercher
  • Lionel Faivre

Quelques conseils pour bien choisir son hypnologue


L'hypnose thérapeutique, l'hypnose d'accompagnement, ou l'hypnose de relation d'aide connait un regain d'intérêt depuis ces dernières années. Que ce soit pour arrêter de fumer, pour maigrir, pour dépasser quelques angoisses, se défaire d'une phobie, rechercher une orientation de vie ou amorcer un changement professionnel, de nombreuses personnes se tournent vers un hypnologue, un hypnothérapeute voire même un "hypnotiseur" afin d'être accompagnées et atteindre leurs objectifs. Mais tous les praticiens de l'hypnose ne se valent pas : comment trouver un hypnothérapeute sérieux ?

1- Le titre d'hypnologue ou d'hypnothérapeute ! Hypnothérapeute, hypnopraticien, maître praticien en hypnose, hypnologue, hypnotiseur, hypnocoach… Sachez qu’en France, aucun de ces titres n’est protégé, ni reconnu, ni réglementé. Cela signifie concrètement que n’importe quelle personne peut s'installer et ouvrir un cabinet libéral. On a donc parfois affaire à des thérapeutes quasi auto-proclamés. Aussi vous pouvez fonder votre choix sur plusieurs critères objectifs :

. Assurez-vous que l'hypnologue ait été formé par une école reconnue par la profession.

. La pratique de l'hypnose contemporaine requiert un minimum de culture générale et des connaissances universitaires issues de domaines variés, philosophie, psychologie, psychanalyse, anthropologie, ethnologie, lettres. Vérifiez que l'hypnologue soit titulaire d'un diplôme universitaire dans une de ces disciplines et que ses compétences professionnelles soient validées.

. Le parcours et la pratique de votre hypnothérapeute doivent être reconnus par sa corporation. Cette reconnaissance est signifiée par l'adhésion à un syndicat professionnel.

. Votre thérapeute doit avoir soin de pratiquer une hypnose d'accompagnement qui se déroulent dans un climat de discrétion et de sérénité. Un hypnologue ne pratique ni l'hypnose de spectacle, ni n'utilise les méthodes de l’hypnose de spectacle.

. Un hypnologue se situe en dehors du champ médical et ne propose aucun service qui pourrait laisser croire qu'il pratique la médecine.

2- Professionnel de santé ou de bien-être ? Là aussi, il est important de rappeler cette distinction. L'hypnose médicale est l'hypnose réservée aux professionnels de santé. A la différence de l'hypnose d'accompagnement ou de développement personnel, l'hypnose médicale va traiter des problèmes médicaux et pour se faire va conduire ses patients dans des strates d’hypnose profondes qui ne sont pas sans incidence potentielle sur le psychisme du consultant. L'hypnose médicale, l'hypnose qui traite des problèmes de santé, est réservée aux soignants. L'hypnose de bien-être proscrit toute intervention dans le domaine médical. Aussi l'hypnologue n'intervient pas auprès de personnes qui souffrent de problèmes psychologiques lourds, de psychopathologies, ou de déficience cognitive. Si ces personnes se présentent au cabinet elles sont, dans la bienveillance et avec des explications adaptées, gracieusement réorientées vers leur parcours de soins.

3- Quel type d'hypnose ?

L'histoire de l'hypnose nous apprend qu'il existe plusieurs formes d'hypnose. Chacun a en mémoire des gravures anciennes ou des scènes de spectacles dans lesquelles le sujet hypnotisé est placé brutalement par une personne dominante dans une torpeur profonde. Dans cet état de catalepsie la personne hypnotisée semble étrangère au monde qui l'entoure et soumise à l'autorité absolue de l'hypnotiseur qui formule des ordres explicites. Cette forme d'hypnose est héritée de l'histoire et est appelée "hypnose classique". L'usage de cette méthode n'a pas beaucoup de sens dans le cadre de l'hypnose de la relation d'aide.

Sous l'influence des sciences humaines, de la psychanalyse, de la psychiatrie et surtout du comportementalisme l'hypnose classique a peu a peu laissé place à des méthodes qui reposent sur des pratiques de relaxation et qui vont utiliser différents outils comme des métaphores ou la PNL.

D'une manière générale cette nouvelle forme d'hypnose est appelée "ericskonnienne" en référence au médecin psychiatre nord-américain Milton Erickson (1901-1980) qui l'avait fait connaître. Si l'hypnose classique semble couper le sujet du monde extérieur et agir contre sa volonté qu'il a abdiqué, au contraire l’hypnose ericksonnienne ne cherche pas à plonger la personne dans une transe profonde aux effets artificiels. Elle a pour objectif de permettre à la personne de revenir à elle-même, de se retrouver, d'effectuer son propre chemin intérieur. En ce sens elle n'est pas une anesthésie lors de laquelle s’opéreraient malgré soi les changements recherchés, elle constitue une véritable expérience d'empowerment qui donne à la personne les outils adaptés pour mettre en place ses propres changements en fonction de ses capacités.


4- Pour bien choisir : Restez réaliste. Un hypnothérapeute qui utilise des termes pseudo médicaux comme "médecine holistique", "médecine quantique", qui "guérit", vous vend des "guérisons" de maladies,qui vous promet 100% de réussite et la fin magique de tous vos problèmes doit vous inciter à la prudence.

 

Plus d'infos :

Lionel Faivre Hypnothérapeute Sur rendez-vous Tel : 06 33 41 70 80 Centre Atria - 1 avenue de l'espérance - Belfort https://www.lionel-faivre-hypnose.com/

https://www.facebook.com/hypnose.belfort


hypnose belfort hypnose tabac belfort hypnose stress belfort hypnose maigrir belfort hypnose coach belfort hypnose phobie belfort hypnothiseur belfort hypnothiseur tabac belfort hypnothiseur stress belfort hypnothiseur maigrir belfort hypnothiseur coach belfort hypnothiseur phobie belfort



6 vues0 commentaire